Fermer

L'amélanchier

Bibliothèque québécoise

Publié originellement en 1970 aux Éditions du Jour puis aux Éditions Robert Laffont en 1973 et chez VLB en 1977, cette œuvre a connu une nouvelle édition en 1986 dans la collection « Second courant » (avec une préface de Gabrielle Poulin et un texte nouvellement établi par Pierre Cantin, Marie Ferron et Paul Lewis), et a ensuite été reprise telle quelle par Typo en 1992 et en 2014 avec une préface de Jean Marcel. Ce conte, aussi qualifié de récit, de fable, de roman, de poème, de conte moral et d’allégorie, constitue l’un des textes phares de la mythologie ferronnienne. Unanimement et magnifiquement salué par la critique depuis près de cinquante ans, L’amélanchier arrive chez BQ par la grande porte des classiques impérissables qui nous permettent aujourd’hui de consolider notre position d’éditeur principal de l’œuvre du docteur Ferron. Aux trois titres déjà présents dans notre catalogue (Contes, 1993; La charrette, 1994; Escarmouches, 1998) se sont ajoutés ces dernières années Les roses sauvages (2008), Le ciel de Québec (2009), La chaise du maréchal ferrant (2010) et Du fond de mon arrière-cuisine (2015). L’amélanchier, le plus lu de tous les livres de Jacques Ferron, devrait nous permettre de relancer la connaissance de cet immense écrivain auprès des nouvelles cohortes de lecteurs et d’étudiants.

Afficher
Date de parution
8 janvier 2018
Nombre de pages
192
Dimensions
10 x 17,7 cm (4 x 7 po)