Fermer

Autopsie d'une femme plate

Bibliothèque québécoise

« Avec sa plume teintée d'humour tantôt grinçant, tantôt d'un comique flirtant délibérément avec la caricature, l'auteure désamorce les contrecoups d'une séparation dévastatrice en disséquant par petites tranches de vie les émotions (parfois ambivalentes) et les faits et gestes (pas toujours conséquents, mais ô combien défoulant... y compris par procuration!) de cette Diane qui ressemble à plusieurs d'entre nous. »
Valérie Lessard, Le Droit

« Marie-Renée Lavoie nous fait traverser tous les états d'âme de son héroïne d'une écriture vive, qui fait flèche de tout bois: on ne s'ennuie pas une seconde, accompagnant sa Diane partout, même dans les situations les plus invraisemblables. Après tout, on l'aime, nous, cette femme plate.»
Josée Boileau, Le journal de Québec

Afficher

Extrait

Je suis née plate. Le gène en cause s’est glissé dans la spirale de mon ADN pendant ma conception. Je ne peux pas danser, incapable que je suis de suivre le rythme de la musique. […] Contrairement à ceux qui décodent le rythme, je suis condamnée, moi, à le deviner. Chaque pied que je pose en dansant est une tentative d’attraper la cadence. Je n’y arrive que par hasard, et encore, que très rarement. Je suis officiellement une “pas-debeat”.

On en parle

Autopsie d'une femme (tout sauf) plate se savoure ainsi pour ce que le roman est: un antidote à la déprime teintée d'amertume ou à l'autoflagellation pour les pensées pas toujours catholiques que toutes celles qui ont eu à composer après une rupture ont pu avoir en cours de deuil de leur relation.
Valérie Lessard, Le Droit

Date de parution
11 novembre 2020
Nombre de pages
256
Dimensions
10,7 x 17,7 cm (4,25 x 7 po)
Format
Poche
Langue
Français